Outillage

Le chercheur est-il un collectionneur ? Le littéraire un bibliophile ? C’est certainement un abus de pouvoir de répondre par la positive pour l’ensemble de cette communauté mais force est d’admettre que toute étude commence par la définition d’un sujet, et de ce sujet, on en vient invariablement au corpus. 

Collectionner ce corpus, le traquer, le décrire et l’examiner sous toutes ses coutures, c’est un peu se faire collectionneur, se rêver bibliophile. L’œuvre relevant du patrimoine, elle est plus qu’un livre, plus qu’un objet et porte en elle toute la dualité avec laquelle on peut entendre le terme de « sujet ».

À ce stade, deux options, ou bien le corpus est restreint et le travail est lancé, ou bien il ne l’est pas ; alors, ce sont bien les ennuis qui s’élancent. Comment gravir cette montagne de feuilles ?

Je rassemble ici quelques astuces et points de méthode expérientée dans le cadre de mes recherches ou de mes cours. J’y présente aussi des outils (logiciel, tips, références, etc.) en m’efforçant, par la même occasion, de faire un travail de veille numérique.