Entrée

Ce carnet est dédié à l’étude de la représentation du livre dans la culture lettrée de la première modernité. Objet inanimé, le livre est souvent désigné par des comparaisons et métaphores qui expriment sa vitalité1. En arrière plan, ce discours vise à construire une certaine image des connaissances et de l’effervescence intellectuelle qui permet la production de savoir en constante augmentation.

  1. À l’origine du carnet de recherche “Jardin” de lettres, il y a le carnet de thèse “Jardin” de poésie, davantage consacrée à l’étude de l’expression des sensibilités organiques du livre aux XVIe et XVIIe siècle []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search