Flore

Symbole du printemps et de la fertilité, cette déesse romaine est régulièrement convoquée dans les préfaces et les poèmes. Ici, elle est au devant de la scène.

Références du tableau : Bartolomeo Veneto, Portrait idéalisé d’une courtisane en Flore. Huile et tempera sur bois de peuplier. Vers 1505-1510, Francfort, Städel Museum, inv. n° 1077.

Tableau croisé à Chantilly (28-VIII-2019), à l’occasion d’un read trip.



Citer ce billet
Marine Parra (2019, 5 septembre). Flore. "Jardin" de lettres. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v6ip

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search