Soutenance sous la neige

Il y a un peu plus d’un mois maintenant, j’ai soutenu ma thèse. C’était le 10 décembre 2021 à Mulhouse, sous une épaisse couverture de neige1. J’ai pris le temps de laisser reposer les sensations avant d’écrire, mais il me tient à cœur de garder une trace de cette étape dans mon carnet de thèse2 !

Fortune des Jardins poétiques.
Étude d’un patron éditorial (1500-1670)

🌿🌿🌿

Jury

Prof. Michèle CLÉMENT, Université Lumière Lyon 2 (Rapporteur)
Prof. Isabelle FABRE, Université de Paris-Nanterre (Examinateur)
Prof. Gilles POLIZZI, Université de Haute-Alsace (Directeur de thèse)
Mcf. Hdr. Anne RÉACH-NGÔ, Université de Haute-Alsace (Co-directrice de thèse)
Ass. Prof. Christophe SCHUWEY, Université de Yale (Examinateur)
Prof. Jean VIGNES, Université de Paris (Rapporteur)

  1. Comme le file abondamment les métaphores hortulaires, la saison est toute indiquée pour lire les Jardins d’hiver, car les fleurs y sont immortelles. []
  2. J’ai aussi pris le temps de la réflexion, car précisément, Jardin de poésie est un carnet de thèse, et comme la thèse se termine, il me faut décider de la forme que je veux donner à ce lieu de réflexion. Plusieurs chantiers en cours doivent être menés à bien, je vais donc continuer à alimenter les fiches sur les éditions et poursuivre le travail d’alimentation de la base de données et de la bibliothèque numérique. Sur le plan de la recherche, je vais m’efforcer de transformer ma thèse en livre, et j’imagine que cela donnera jour à d’autres réflexions. Il y a donc encore de belles perspectives pour ce carnet, qui néanmoins devrait progressivement prendre une forme plus arrêtée, car comme le dit joliment Gaspar Meturas, c’est “un Jardin parsemé de toutes sortes de belles Pensées, où rien de fascheux ne se rencontre, que la crainte d’en sortir bien-tost”. L’achèvement n’est pas pour demain, mais je le prépare ! []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.