Read Trip

La thèse, expérience solitaire et sédentaire ?

Cap sur les bibliothèques

Les vieux livres ont cette qualité de ne pas venir à nous et donc de nous forcer à aller chez eux. Autre spécificité de leur espèce, ils vivent en général dans de charmantes résidences éparpillées dans le monde entier. Bibliothèques, musées, châteaux, coffres-forts ou arrières-boutiques, je m’efforce de les dénicher où qu’ils soient cachés.

Je ne pourrais bien sûr pas tous les voir et les décrire, mais je peux presque toujours retracer une partie de leur parcours afin de suivre leur histoire, leur rencontre et leur métamorphose.

On the Road

La sélection artistique est hasardeuse, comme tout bouquet composé à l’occasion d’une promenade. Ces tableaux sont pour la plupart ceux rencontrés dans les musées proches des bibliothèques où je consulte les exemplaires de mon corpus. Si livres et peintures se composent sur les mêmes motifs, ils vieillissent aussi souvent côte à côte.

Ut poesis pictura

Même si le poète Horace parle admirablement le latin, il aurait tout de même pu ajouter un et vice versa. En réalité, comme le rappelle Alain Génétiot, c’est d’une certaine façon ce qu’il a fait :

[…] la célèbre formule de l’Art poétique, « Ut pictura poesis », a été sortie de son contexte et déplacée pour lui donner une exemplarité qu’elle n’avait pas, puisque, en affirmant que « la poésie est comme une peinture », Horace entendait simplement, au sein d’une réflexion sur la convenance, mettre en évidence, pour le spectateur du tableau auquel est comparé le lecteur du livre, le point de vue optimal qui permet de juger de chaque œuvre selon son genre1.

On peut donc dire que cet adage est devenu célèbre précisément pour l’efficacité de sa formule latine, qui depuis a été maintes fois copiées et travesties2. La correspondance des arts a certainement fait couler autant d’encre qu’étaler d’huile, aussi, je propose ici une petite incursion parmi les œuvres d’art qui dialoguent avec les recueils poétiques intitulés Jardin sous l’Ancien Régime.

Parler Jardin / parler recherche

  1. Alain Genetiot, « Présentation », Dix-septième siècle. Ut pictura poesis : poésie et peinture au XVIIe siècle, Presses Universitaires de France, 2009/4, no 245, p. 581 à 583. Disponible en ligne. Consulté le 02/09/2019. Le commentaire du passage d’Horace est à lire aux vers 361-365. []
  2. Ut pictura theatrum pour ne donner qu’un exemple, voir l’ouvrage d’Emmanuelle Hénin, Ut pictura theatrum. Théâtre et peinture de la Renaissance italienne au classicisme français, Genève, Droz, 2003. []